Placer l'humain au cœur des soins

Une approche novatrice et gagnante

5 février 2020
De gauche à droite : Odette Roy, professeure associée, Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal; Éric Maillet, professeur adjoint à l’École des sciences infirmières de l’Université de Sherbrooke; Lyne Tremblay, présidente de la Fondation de l’OIIQ; Véronique Dubé, professeure adjointe, Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche Marguerite-d’Youville d’interventions humanistes en soins infirmiers; Ginette Senez, directrice du programme de soutien de l’autonomie des personnes âgées (SAPA), CCSMTL; Sonia Bélanger, présidente-directrice générale, CCSMTL; Claudel Guillemette, directeur des soins infirmiers, CCSMTL. Absente de la photo : Isabelle Matte, directrice adjointe de l’hébergement, CCSMTL.

Marie france Coutu, service des communications et du marketing
__

« C’est comme si les astres s’étaient alignés depuis quelques mois! Ce prix vient donner des ailes à notre projet » dit Véronique Dubé co-créatrice et membre de l’équipe du CCSMTL récipiendaire d’un prix assorti d’une subvention de 225 000 $ et pour lequel les candidatures pouvaient provenir de toutes Direction des soins infirmiers accompagnée par une équipe de chercheurs d’un CISSS ou d’un CIUSSS du Québec ainsi que d’un établissement non fusionné ou non visé par la loi.

Le Prix Pour mieux soigner 2020 de la Fondation de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec investit ainsi dans un projet qui vise l’avancement des pratiques infirmières pour déployer et améliorer des soins humanistes destinés aux personnes âgées de 75 ans et plus ainsi qu’à leurs proches aidants.

Cela fait plus de quatre ans que Véronique Dubé, professeure adjointe à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche Marguerite-d’Youville d’interventions humanistes en soins infirmiers de l’UdeM prépare ce projet. Elle, qui est aussi chercheuse associée au Centre de recherche de l’IUGM, ajoute « la création du CIUSSS en 2015 ainsi que ma collaboration étroite avec Ginette Senez, directrice du programme SAPA (nous sommes vraiment sur la même longueur d’onde) ont fait en sorte que notre projet puisse voir le jour. »

Bientôt, cinquante infirmières et infirmiers travaillant au CCSMTL dans tous les secteurs du continuum de soins auprès des personnes âgées (CLSC, CHSLD, hôpitaux et autres) seront recrutés pour participer à ce projet inspirant et d’envergure sur une période de deux ans. Des patients partenaires et des proches aidants seront aussi de la partie pour faire évoluer le projet selon les besoins et de leurs points de vue. Félicitations à toute l’équipe. À suivre!

Écoutez Véronique Dubé, co-créatrice du projet, qui explique ce que sont des soins humanistes, l’approche novatrice du projet et les prochaines étapes.

Lire le communiqué de presse de la Fondation de l’OIIQ 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*