Qui dit nouvelle année dit... bonnes résolutions!

Les bonnes résolutions pour bien débuter l’année au travail

8 janvier 2020

La rédaction
__

Pour la majorité d’entre nous, le  début d’une nouvelle année rime avec résolutions. Ce vœu (pieux?) est assorti d’un éventail d’objectifs à atteindre ou d’actions à entreprendre, essentiellement dans le but de changer certaines habitudes afin de rendre la vie plus agréable (ou plus facile!) ou encore, pour avoir une meilleure santé – physique, mentale ou financière.

Les bonnes résolutions s’appliquent également à la vie au travail! Voici quelques bonnes résolutions à adopter pour être heureux au bureau…

Résolution 1 : Pour être heureux au travail, il faut être organisé!

De nombreux conflits et situations de stress proviennent de problèmes d’organisation.

  • Évitez de procrastiner. Une fois une tâche terminée, on cesse d’y penser, alors qu’une tâche inachevée continue à nous « rouler » dans la tête. C’est épuisant à la longue! Pour en venir à bout, vous pourriez essayer la règle des deux minutes de David Allen, auteur du best-seller Getting things done : Attaquez en premier les tâches qui prennent moins de deux minutes. Votre liste pourrait raccourcir rapidement! Passez ensuite aux deux ou trois tâches les plus importantes que vous aurez déterminées.
  • Consultez vos courriels à des moments précis dans la journée (matin, midi et soir par exemple)

Résolution 2 : Pour être heureux au travail, il faut avoir une attitude positive

Garder sa bonne humeur. Cette résolution peut être difficile à tenir lors des tempêtes de neige, des bouchons de circulation et de la morosité des mois d’hiver qui s’éternisent… « Si vous voulez que la vie vous sourie, apportez-lui d’abord votre bonne humeur » – Spinoza. Voilà une bonne citation à épingler sur votre babillard. Cela ne change pas le monde, sauf que… ça fait du bien au climat de travail un matin intense!

Une bonne ambiance au bureau, c’est avant tout une affaire de communication et d’attitude positive.

  • Faites des critiques constructives au moment où les gens sont les plus réceptifs
  • Privilégiez les explications en face à face, le ton de la voix ou la posture en disent autant que les mots
  • Faites une pause ou un petit tour dehors lorsque vous sentez la frustration monter en vous!

Résolution 3 : Pour être heureux au travail, il faut briser la routine

L’une des raisons qui expliquent pourquoi on échoue à tenir nos bonnes résolutions est que la petite routine nous a endormis… Alors, hop! On sort de sa zone de confort et on change ses habitudes. Par exemple : demander de nouvelles responsabilités, suivre une formation ou tout simplement aller dîner à la cafétéria avec ses collègues.

Résolution 4 : Pour être heureux au travail, il faut savoir déconnecter

Il faut savoir déconnecter du bureau à l’heure de la pause, du lunch et à la maison. Parce que s’aérer la tête et prendre du recul permet de revenir avec plus d’énergie. Cela inclut de ne pas manger son lunch devant son ordi et de ne pas prendre ses courriels de bureau une fois à la maison, sauf exception, bien sûr!

Résolution 5 : Pour être heureux au travail, il faut bouger!

Micropauses, étirements, etc. Il faut songer à se lever de son siège régulièrement (environ aux 30 minutes) pour se dégourdir un peu et ressourcer son esprit.

Un conseil : changer ses habitudes ne se fait pas du jour au lendemain. Pour éviter l’échec, ne vous imposez pas trop de résolutions d’un coup et notez les effets positifs qu’elles vous apportent. Surtout, soyez indulgent avec vous-même! Il sera ainsi beaucoup plus facile d’adhérer à vos résolutions et à les maintenir!

 

Le saviez-vous?

Tout d’abord, un employé heureux est un employé productif (il serait 31 % plus productif qu’un employé malheureux) et créatif (55% plus créatif). Sa concentration au travail est plus élevée, il est moins tenté par les différentes sources de distraction (coucou les réseaux sociaux!), il offre un meilleur service à la clientèle et, surtout, il répand son bonheur à travers toute l’entreprise! Car oui, le bonheur, c’est contagieux!

Qui plus est, on évalue qu’un employé heureux sera six fois moins absent en prenant jusqu’à 10 fois moins de jours de maladie dans une année comparativement à un employé insatisfait. Le bonheur étant étroitement lié à la santé physique et mentale, créer une culture du bonheur peut augmenter de façon significative la performance et l’efficacité des équipes.

Les employés heureux ont aussi tendance à rester en poste plus longtemps (deux fois plus longtemps que leurs collègues malheureux, pour être plus précis) et seront neuf fois plus loyaux. Quand on sait que chaque embauche coûte des milliers de dollars à une entreprise, créer un milieu de travail qui donne envie aux employés d’y contribuer à long terme permettra d’économiser gros!

Source : Source : Jobillico/ Harvard et MIT))

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Dans un contexte où il manque de main d’oeuvre et où on accumule les tâches des postes vacants, on vient à manquer d’énergie et l’attitude positive s’estompe. On se rappelle notre mission: donner de bons soins. On s’encourage, on s’décourage, on ré-encourage. Le contexte de travail actuel n’est pas facile. Oui être heureux au travail, Oui être conscient que ce que l’on fait est important, mais surtout être conscient qu’au bout de tout ça il y a des humains, des vies. Il y a des facteurs externes aussi qui peuvent facilité le « heureux au travail ». Parlez-en à vos collègues et gestionnaires, ensemble on peut aussi faire la différence sur le « heureux au travail ».
    Comme dirait Élise Gravel (auteure et illustratrice de livres jeunesse)
    – La haine ça épuise. Conserve ton énergie: essaie la gentillesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*