Une première infirmière praticienne spécialisée (IPS) en santé mentale

30 octobre 2019
Caroline Beauchamp-Marois, IPS en santé mentale

Lucie Poirier, service des communications et du marketing
__

Au Québec et partout au pays, on entend de plus en plus parler des infirmières praticiennes spécialisées (IPS). Un projet de loi, qui devrait entrer en vigueur au printemps 2020, leur accordera encore plus d’autonomie professionnelle. Le CCSMTL est au diapason et accueille sa 30e recrue.

Caroline Beauchamp-Marois s’est jointe aux services de santé mentale le 23 septembre. Son entrée en fonction marque plusieurs premières : Caroline est diplômée de la première cohorte d’IPS en santé mentale au Québec. Elle est aussi la toute première IPS en santé mentale de notre CIUSSS.

L’IPS en santé mentale rencontre les patients, tant à l’hôpital qu’au CLSC, à domicile ou dans la communauté. Ses interventions personnalisées, jumelées à sa capacité d’effectuer certains actes médicaux, viennent prêter main forte aux équipes tout en démocratisant l’accès aux soins pour les patients. À titre d’exemple, l’IPS en santé mentale peut évaluer les troubles mentaux, prescrire des traitements pharmacologiques ou non pharmacologiques, ou même des tests de laboratoire : des activités qui étaient traditionnellement réservées aux médecins.

L’objectif premier de l’IPS en santé mentale est de travailler en amont avec les personnes vulnérables et avec les équipes pour éviter les hospitalisations. En mois d’un mois, Caroline nous explique qu’elle a déjà pris en charge 25 patients.

Anne-Marie Denault, chef des IPS au CCSMTL, est très enthousiaste face à cette nouvelle recrue et à la collaboration étroite qu’elle entrevoit avec les IPS en soins de première ligne. « Caroline possède une maîtrise en éthique en plus de sa formation d’IPS. C’est vraiment une candidate de choix pour ouvrir la voie à d’autres IPS en santé mentale. »

Pour en savoir plus sur le rôle des IPS, consultez le Portail Santé Montréal à :
http://santemontreal.ca/IPS

Le CCSMTL compte actuellement 30 infirmières praticiennes spécialisées (IPS).

  • 27 IPS en soins de première ligne
  • 2 IPS en soins aux adultes
  • 1 IPS en santé mentale

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*